Comment arrêter la malbouffe ?

Quand j’ai appris que les abdos se travaillent à la cuisine et que la nourriture qu’on mange influence notre humeur, je me suis dis que je devais changer ma façon de manger. Mais comment arrêter de manger du chocolat, du fromage, des hamburgers, des tartines de Nutella, etc… ??? C’est dur, très dur.

Mais j’ai trouvé une technique, en deux points, qui m’a fait changé radicalement ma façon de manger, en peu de temps.

1. Ne vous interdisez pas la malbouffe

S’il y a bien une chose que j’ai compris, c’est de ne pas se mentir à soi même. Certes, vous avez envie de manger mieux, mais vous savez qu’en vous interdisant par exemple le chocolat, vous tiendrez quelques jours avant de dévaliser vos stocks. A quoi bon faire des efforts 2 jours pour tout gâcher par la suite ?

Mieux vaut être honnête. Comme moi, ne vous interdisez pas la malbouffe. Gardez à l’esprit que vous voulez réduire les quantités. C’est tout. Je pense que le fait d’interdire quelque chose rend la chose encore plus désirable. Ne rentrez pas dans ce jeu.

2. Changez votre façon de voir la nourriture

darth-maul-438881_1920

C’est la mon secret qui m’a le plus aidé. Lorsque j’ai compris que la mauvaise nourriture n’était qu’un piège pour nous faire consommer, j’ai commencé changé ma vision. J’ai nommé cette nourriture Sheitan, qui signifie Diable ou esprit pervers en arabe.

En effet, ce type de nourriture n’est qu’un immense piège. Elle a un beau packaging, de belles publicités, elle s’associe au plaisir on la voit partout tout le temps. Quand on en mange, on passe un bon moment. Sauf qu’au final, on se retrouve avec du gras et des remords. Dites vous bien que tout est fait pour associer cette nourriture à une bonne image en faisant passer la nourriture saine pour ringarde et ennuyeuse, et là est tout le piège. Ne tombez pas dedans.

Changez votre façon de voir les choses. Associer la malbouffe à l’image du Diable, le Sheitan. Quand vous entrez dans un magasin, en passant dans le rayon soda ou friandises, dites vous que c’est le rayon Sheitan. Quand on vous propose du Coca, dites vous que c’est le Sheitan, refusez poliment et prenez une boisson sans sucres.

Le sucre est présent dans bien trop d’aliments, non seulement parce qu’il améliore le goût des aliments, mais aussi parce que le sucre est addictif et notre cerveau associera cette nourriture au bonheur et vous en redemanderez. Le sucre, c’est Sheitan !

Aujourd’hui, la plupart des aliments sur notre table sont transformés, c’est-à-dire qu’ils sont passés par un processus industriel, tandis que notre consommation de produits frais, elle, baisse.112043083_o

En plus de nous engraisser, la malbouffe influence notre humeur. Après un gros repas, on se sent fatigué, on a un coup de barre et la flemme de bouger. Mais ce n’est pas tout. La malbouffe a des conséquences sur notre santé. Elle peut nous donner des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l’hypertension et même le cancer !

L’excès de gras, par exemple, augmente directement le risque des maladies cardiovasculaires. Le cholestérol bouche les artères et peut provoquer un infarctus. Pourtant, un adulte sur cinq présente un taux de cholestérol sanguin supérieur à 2,5g par litre.

L’excès de sel, quant à lui, augmente le risque d’avoir de l’hypertension artérielle ou une insuffisance rénale, alors que l’excès de sucre accroît celui d’avoir un diabète sucré. Et lorsqu’il est associé à un manque d’activité physique, c’est l’obésité qui guette.

Cette technique m’a permis de changer ma vision des choses et aujourd’hui je privilégie de la nourriture locale et les fruits. Donnez vous le temps de la transition, pour habituer vos papilles à de nouveaux goûts et de nouvelles sensations. Plus vous en mangerez, plus vous en voudrez.

fruits-bienfaits

Bien sûr, on ne peut pas arrêter totalement la malbouffe, parce qu’on a pas toujours le temps de manger un vrai repas ou parce qu’on ne mange pas toujours chez soi. Et il faut l’accepter. Mais on peut limiter l’impact sur notre santé en réduisant autant que possible notre consommation et en changeant notre vision des choses.

Une dernière petite astuce : faites vos courses le ventre plein 😉

Laissez moi un commentaire pour me dire ce que vous en pensez et si vous comptez essayer cette technique. Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! A demain pour un nouvel article.

 

 

Publicités

2 Replies to “Comment arrêter la malbouffe ?”

  1. Ah mais carrement. Il est de meme beaucoup plus intéressant de cuisiner soit meme, de prendre du plaisir a cuisiner, a manger que de réchauffer un plat, qui aura trop de gras, de sucre, de sel, de conservateurs.
    Le fait maison est plus intéressant et évitons la funk food aussi.
    Si possible faire ses courses chez le primeur, au marche, le boucher si on n’est pas vegan et aller au supermarché juste pour ce dont a besoin et on evite les rayons junk food!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s