Les événements sportifs qui rapportent gros

Quelle est la compétition sportive qui a le plus de valeur ? Étrange question que s’est posé le magazine spécialisé Forbes. Référence quand il s’agit de parler business et fortunes, la revue américaine a réalisé un classement des événements sportifs les plus « valuables ». Pour cela, les experts de Forbes ont classé les compétitions en fonction de leurs revenus, mais aussi de leur taille et de leur rentabilité. A chaque fois, la valeur de la compétition calcule une moyenne des revenus provenant des droits télé, des sponsors, de la billetterie et du merchandising pour un jour de compétition.

architecture-1851149_1920

  • 7 : La Ligue des Champions : 117 millions de dollars (86 millions d’euros). C’est la compétition la plus difficile et prestigieuse de club en football. Peut-être même la plus compliquée à remporter. Et du coup, ça intéresse du monde, beaucoup de monde ! L’UEFA a annoncé un revenu commercial de 1,34 milliard d’euros (1,76 milliard de dollars) par an pour la période de 2012-2015 !
  • 6 : Les Jeux Olympiques d’hiver : 123 millions de dollars (90 millions d’euros). Moins populaires et moins rentables que les JO d’été, les Jeux d’hiver restent tout de même une valeur sûre. Avant de s’éclater à Sotchi en février prochain, on peut toujours se pencher sur les chiffres des précédentes olympiades. En 2010, Vancouver (Canada) avait généré 260 millions de dollars (190 millions d’euros) en billetterie et 55 millions de dollars (40 millions d’euros) en merchandising !
  • 5 : MLB World Series : La finale américaine de baseball pèse 135 millions de dollars (99 millions d’euros). Comme en NBA, c’est au meilleur des 7 rencontres que se joue le titre de meilleure équipe américaine de baseball. Et ça dure depuis 1903 ! Pour la finale en 2012, Fox facturait 450 000 dollars (329 000 euros) pour 30 secondes de publicité !
  • 4 : NCAA final four : Le championnat de basket universitaire américain ne plaisante pas ! 137 millions de dollars (100 millions d’euros). Incroyable mais vrai. Les championnats universitaires sont une véritable mine d’or. Le final four de basket notamment passionne les Etats-Unis qui suivent avec autant si ce n’est plus d’entrain cette compétition finalement proche d’eux et qui regorge des futures stars de la NBA. A titre d’exemple, le spot de pub de 30 seconds  a rapporté 1,6 million de dollars (1,2 million d’euros) à CBS en 2013 pour la finale entre Louisville et Michigan. Soit 10% de plus que l’an passé.
  • 3 : Coupe du monde de foot : 160 millions de dollars (117 millions d’euros). La plus populaire et prestigieuse des compétitions de foot réunit tous les 4 ans les meilleurs équipes du monde pour 3 semaines de compétition. Et une grosse partie de ce gâteau (60 à 65%) provient des droits de diffusion.
  • 2 : Les Jeux Olympiques d’été : 348 millions de dollars (254 millions d’euros). Les chaînes de télé ont déboursé près de 2,6 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros) pour s’adjuger les droits de diffusion des JO de Londres en 2012. C’est 900 millions de dollars (658 millions d’euros) de plus que pour les précédents JO de Pékin en 2008.
  • 1 : Super Bowl : 464 millions de dollars en 2013 (339 millions d’euros). Pour un spot de pub de 30 seconds, CBS charge un montant de 3,75 millions de dollars (2,74 millions d’euros), soit 7% de plus que ce que demandait l’an passé NBC. C’est le prix pour la dernière finale entre les Baltimore Ravens et San Francisco. En revanche, les revenus sur la billetterie ont décliné.
Publicités

One Reply to “Les événements sportifs qui rapportent gros”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s