La course du progrès

Je t’avais parlé la semaine dernière de ma remise au running, tu t’en rappelles ? Eh bien cette semaine, j’ai refais une course, bien meilleure cette fois-ci !

De retour dans l’Oise pour le week-end du 8 mai, j’ai décidé d’aller courir le Lundi matin. Cette fois-ci je n’avais pas fixé d’objectif de distance, ci ce n’est faire mieux que les 3km de la semaine dernière. Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez pu voir déjà que j’ai réussi, et je suis plutôt fier de moi.

IMG_1034

J’ai doublé ma distance de course ! Il faut dire que je n’étais pas très serein au 3ème kilomètre car c’était un « cap symbolique » et je n’étais vraiment pas certain de pouvoir faire plus. Je commençais à être fatigué, mais j’ai tenu bon et je me suis re-motivé en me disant que je ne suis pas fatigué, que ce n’était rien. Tout se joue au mental, surtout quand tes jambes te lâchent.

Plusieurs points m’ont permis de m’améliorer sur cette 2ème course :

  • Prévoir mon parcours à l’avance : Cela m’a permis de visualiser ce qu’il me restait à parcourir. Surtout dans les moments de faiblesse, se dire qu’il ne reste que deux virages ou 2 rues à faire, ça aide !
  • La longueur des rues : Contrairement à Paris, dans la ville où est ma famille, les rues sont très longues. En établissant mon parcours, j’ai choisis des rues d’environ 1km (cf la capture d’écran). Cette technique m’a permis de ne pas trop ressentir la distance, mais aussi de voir chaque rond-point comme un « check point ». Ça motive pour aller au bout de la rue.
  • Ma vitesse : Contrairement à la semaine dernière où j’avais commencé le premier kilomètre à 12km/h, cette fois-ci j’avais une meilleure notion de vitesse. J’ai réussi à la garder constante (entre 8 et 9 km/h) sur l’ensemble de la course ! La petite voix de l’application RunKeeper qui me donne ma vitesse à chaque kilomètre est aussi une aide précieuse.

IMG_1035

Pour être honnête avec toi, arrivé à la fin, j’étais bien plus en forme que la semaine dernière ! J’avais encore de la réserve pour courir mais j’ai préféré me préserver et essayer les 10km la prochaine fois.

Mon objectif de courir 20km au mois de Mai se rapproche un peu plus : J’en suis à 9,24/20 !

Publicités

5 Replies to “La course du progrès”

  1. Vraiment tres bien planifie! Je courais dans le village, et meme si je connaissais le trajet tout me paraissait une éternité; des points de cote venaient trop souvent et ca, c’est la cata. Mais je crois qu’a l’époque ou je courais je n’étais pas assez en forme physique, et ma nourriture pas assez appropriée.
    En tout cas bravo!!! Tu te rapproches de ton objectif! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s